Danseur : Cérémonie des JO d’Albertville 1992

Une expérience qui me marquera pour le restant de mes jours.

La créativité était partout, dans tous les corps de métiers mis en œuvre dans ce projet dirigé par Philippe Découflé et son équipe remarquable.

C’est la première fois que je ressentais autant de plaisir et de compréhension à participer à une création d’une telle ampleur. Je m’étonnais moi-même de me sentir aussi à l’aise avec cette forme monumentale de création. Comme je suis très à l’écoute de mes ressentis et intuitions, j’ai pris cette expérience très au sérieux. Qui se rappellera à moi bien plus tard pour des études personnels de scénographie de grandes manifestations.

Je me sens apte et sur de moi à prendre les commandes d’une création d’envergure. L’Opéra est ma forme favorite. J’aime le grand espace, le régir et le malaxer. Je suis très productifs en trouvailles pour en tirer des émotions que je sais puissantes. Nombre de visions auxquelles je pense me prennent à mes propres tripes. C’est ainsi que je mesure l’opportunité à les mettre en oeuvre.